Coordonnées

Localisation
1O1

Informations

Description

Programmation éclectique et ouverte, le One O One, en plus de la programmation propre à son dj résident, accueille régulièrement des Dj’s et des concerts. Une seule mission : décloisonner les styles, les genres et donc… les publics.

Un lieu historique des nuits clermontoises



Le 101 a élu domicile au 3 rue du Coche, à quelques pas de la place de Jaude, dans un lieu qui a marqué l’histoire des nuits clermontoises.

 Au début des années 80, le Club 3000, bien connu des passionnés de rock alternatif et de new wave, a accueilli des pointures du genre tel que les Béruriers Noirs, Sebadoh ou les Garcons Bouchers. Durant les années 90, à l’initiative du magasin de disques Spliff, le Sonic RDV perpétua l’esprit rock du club 3000 tout en s’ouvrant progressivement aux musiques électroniques. On a pu y découvrir Dj Hell, Agoria, Feadz, the Hacker, Miss Kittin ou Jack de Marseille alors qu’ils débutaient leurs carrières. Enfin le Velvet, dans un esprit plus branché “clubbing”, poursuivi l’aventure jusqu’en 2011. 



Une volonté artistique


Le 101 est un projet qui s’inscrit en marge des discothèques traditionnelles et se rapproche ainsi d’une salle de spectacle. Les gérants du lieu, passionnés de musique avant tout, propose une programmation éclectique (musiques électroniques, funk, disco, pop, rock, new-wave…) avec des lives et des dj’s internationaux. Certaines soirées sont organisés en partenariat avec des associations locales. Le club tente de défendre des courants artistiques émergents, rarement présentés dans la région et peu connus du grand public clermontois.

Syrob, dj résident
 - DA

Bercé par la new-wave depuis sa tendre enfance, Boris Palasie (aka Syrob) est un artisan reconnu du dynamisme electro clermontois depuis le début des années 90.

Animateur et programmateur sur Radio Campus Clermont, Boris organise les premières soirées techno et electro à Clermont-Ferrand, entre autres au club le Sonic RDV où il est résident de 1998 à 2001. Il se produit également dans des grandes capitales de l’electro (Berlin, Moscou, Barcelone, Paris ou Lyon…) aux cotés des plus grands Dj’s internationaux (Dj Hell, Miss Kittin, Agoria, The Hacker, Apparat, Modeselektor…).

 Il décide par la suite de monter son magasin de disques consacré aux musiques électroniques et urbaines, “Twelve Inch”. En parrallèle, il crée son label “Copilote recording” sur lequel il accueille des pointures de l’electro tel que The Hacker, Carl Finlow ou Faceless Mind. Loin de rester cantonné aux musiques électroniques, Boris se forge une culture musicale importante et éclectique. Aux cotés des traditionnelles New Order ou Plastikman, sa discothèque personnelle est remplie de perles disco, funk, hip hop ou pop qu’il a à cœur de faire découvrir au public du 101.

Horaires

Ouvert du jeudi au samedi et veille de jours fériés.

Minuit > 5h30

Tarif d’entrée selon programmation les jeudis et vendredis.